Chapelle Saint-Laurent
rue Saint Laurent

Construite en 1882 pour desservir le quartier de Menton proche de l'Italie. Fresque de G. Cerutti Maori représentant saint Laurent en façade. 

"Vie de saint Laurent, diacre et martyr"

Diacre de l'Eglise de Rome, auprès du pape saint Sixte II, il a pour fonction d'être le gardien des biens de l'Eglise. Lorsque l'empereur Valérien prend un édit de persécution interdisant le culte chrétien, même dans les cimetières, il est arrêté en même temps que le pape et les autres diacres. Ils sont immédiatement mis à mort l’an 258, mais lui est épargné dans l'espoir qu'il va livrer les trésors de l'Eglise. Voyant le pape marcher à la mort, Laurent pleure. Est-il donc indigne de donner sa vie pour le Christ ? Saint Sixte le rassure, il ne tardera pas à le suivre. Sommé de livrer les trésors, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles. "Voilà les trésors de l'Eglise." Il est condamné à être brûlé vif sur le gril. Aujourd’hui certains pensent qu’il fut décapité. Il fut l'un des martyrs les plus célèbres de la chrétienté. Au Moyen Age, avec saint Pierre et saint Paul, il était le patron de la Ville éternelle où 34 églises s'élevaient en son honneur. 84 communes françaises portent son nom.
Sa fête est le 10 août. 
Accueil
Ouverte pendant les offices
Messes
Dimanche à 9h30

Les statues